Octobre 2011

 

A l’occasion de la parution de son livre “L’itinéraire singulier d’un prêtre catholique, la traversée de l’obscur”, le père Jacques Breton avait invité le mercredi soir 5 octobre 2011 ses amis et connaissances appartenant à différents réseaux pour présenter son récit de vie et les points forts de son ouvrage publié aux Éditions de l’Harmattan.

Lire…

Haut

 

La Vie

n°3047, 22 janvier 2004

“Le boom des nouvelles thérapies”

Dans le cadre de ce dossier, “La Vie” a consacré une page au centre ASSISE sous le titre : “Le zen, entre Jésus et Bouddha”…A 79 ans, Jacques Breton en parait dix de moins. On sent chez lui une grande sérénité, qu’il cultive en se rendant fréquemment à l’abbaye bénédictine de Saint-Benoît-sur-Loire, où une cellule lui est réservée.“Les moines me demandent de les former à la méditation. Je le fais avec joie, en n’oubliant pas que le zen n’est qu’un outil. La tradition chrétienne, avec les Pères de l’Eglise, est un véritable trésor pour celui qui veut trouver la paix et le bonheur au fond de son être”

Haut

Pèlerin magazine
n°6297, août 2003

“Pourquoi les religions orientales séduisent”

L’article publie une photo d’une Eucharistie au centre ASSISE à St Gervais, avec le P. Jacques Breton.“Dans ce centre, des chrétiens mettent des techniques bouddhistes au service de leur foi”

Haut

Panorama
n°385, février 2003

“Qui sont ces chrétiens qui pratiquent le zen ?”

Un reportage de 7 pages consacré au centre ASSISE, où les journalistes ont été accueillis lors d’un “sesshin”.“Le zazen peut être une excellente méthode pour aider le chrétien à vivre l’Evangile dans toute son exigence sans le retirer du monde, à mieux se connaître, à être plus présent aux autres et à lui-même. Cette pratique ne présente aucune contradiction avec la vie spirituelle chrétienne. La voie du zen, si on la poursuit jusqu’à son terme, interpelle le chrétien dans ce qu’il a de plus essentiel dans sa foi, son rapport au Christ et à Dieu. Car le bouddhisme peut conduire à l’oubli de soi-même, à l’extinction du désir et de l’altérité, alors que la relation est essentielle en christianisme. ASSISE n’est pas un refuge, mais un lieu de cheminement vers la vérité de soi, de Dieu, de la Vie.”

Haut

Bulletin diocésain
Eglise en Val d’Oise
octobre 2002″Zen et christianisme :
vers la source intérieure”

“Le Centre ASSISE, lieu de cheminement spirituel, ouvre, par la pratique de la méditation zen, à une relation plus profonde avec Dieu et les autres comme à un approfondissement de la foi”

Haut

Bulletin du
secteur pastoral du Vexin Ouest
Christian Montenat présente l’association ASSISE et ce qu’elle propose, en soulignant“qu’il s’agit bien d’un cheminement qui doit s’inscrire dans la durée et qui, comme toute progression, demande effort et persévérance”.

Haut

Prier
hors série n°68″Vers le Christ intérieur”

“La vie du père Breton est marquée par sa découverte de la méditation zen. Cette ascèse exigeante de la posture immobile et de la concentration sur la respiration a ouvert en lui un espace de sérénité où il peut s’ouvrir davantage à la présence du Christ intérieur”

Haut

Actualité des religions
n°30, septembre 2001

“3 questions à… Florence Despras”

Une présentation d’un cycle de séminaires proposés par ASSISE en 2001/2002“Nous voulons faire le pont entre l’intériorité et la compréhension intellectuelle théorique”

Haut

L’actualité religieuse
hors-série n°10, octobre 1997

“Méditation zen et prière chrétienne”
par Jacques Breton

“Est-il possible de comparer la méditation zen avec la prière chrétienne ? Ces deux pratiques ne s’opposent-elles pas ? Pourtant, zazen nous met en présence de la Réalité ultime que la prière chrétienne prétend faire vivre au coeur de l’homme.”