statue de la Vierge souriante

Marie au souffle de l’Esprit

  1. Home
  2. Activités
  3. A Saint Gervais (95)
  4. Marie au souffle de l’Esprit (Page 2)

Du dimanche 5 décembre (19h) au dimanche 12 décembre 2021 (après le déjeuner qui débutera à 13h30)

Le temps de l’avent nous rapproche du mystère de l’incarnation.

C’est le moment propice pour contempler le travail de l’Esprit en Marie et par Marie. Il n’y a pas d’incarnation sans consentement  au travail de l’Esprit en nous.
Le cheminement de Marie nous invite à nous disposer pour accueillir l’Esprit et Marie est la première en chemin.

Nous prendrons le temps d’écouter, de méditer quelques passages bibliques.

Nous ferons Silence comme elle devant le mystère qui nous dépasse.

Nous nous laisserons entraîner comme elle et avec elle, de la conception jusqu’à la mort de Jésus.

Nous nous laisserons entraîner comme elle et avec elle, de la conception jusqu’à la mort de Jésus.

Ainsi,  nous nous donnerons des moyens pour visiter notre propre chemin d’incarnation. Pour expérimenter dans notre propre corps le travail de l’Esprit, nous nous mettrons à son Ecole. 

« Je l’ai aimée avant même de la connaître » – Saint curé d’Ars

Qui est-tu Marie ?

Marie est un don de Dieu. Elle n’est pas qu’un personnage historique qui a dit « oui » à son Seigneur pour concevoir et enfanter le Fils du Très-Haut et de l’accompagner jusqu’à la fin de sa vie terrestre.  Elle est donnée pour l’humanité.

  • Elle révèle quelque chose de Dieu : Son Innocence, son Amour, sa Miséricorde, sa Tendresse
  • Elle exprime quelque chose de nous : une attente, un accueil, un bonheur, un avenir,
  • Elle éveille, suscite quelque chose en nous : un élan, un enthousiasme, une audace,
  • Elle promet quelque chose pour nous : une foi, une espérance, un amour,

Marie est Vivante, Présente et Agissante. Marie dépasse largement le personnage qui a vécu il y a 2000 ans : Epouse de Joseph, mère de Jésus, fille d’Anne et de Joachin, femme de Nazareth. Elle transcende l’espace et le temps. Elle traverse les frontières, les générations, les cultures, les langues et les peuples. C’est à son contact que nous découvrons la proximité de Dieu. C’est toujours à son contact que nous découvrons notre vraie humanité. Marie est de Dieu et des hommes.

Marie est La Femme qui nous fait découvrir notre propre mystère. Elle nous apprend à entrer en relation avec Dieu, avec les autres et avec nous-mêmes. Elle nous aide à vivre notre relation dans le quotidien pour réaliser notre propre vocation. Elle peut être : ma mère, ma sœur, ma reine, ma complice, mon amie, ma confidente. Elle est tout cela et plus encore elle est « LA FEMME. » Quand je la rencontre, je peux dire comme Adam : « Tu es la chair de ma chair, l’os de mes os. Tu es la Vivante. » Par Marie, Je découvre à la fois mon origine divine et mon origine humaine. C’est à travers des visages humains que je la rencontre.

Marie au souffle de l’Esprit. Elle attire et appelle l’Esprit. Elle est ouverte, disponible, accueillante à la venue de l’Esprit. Elle est mue, entrainée par l’Esprit et c’est dans ce mouvement qu’elle nous introduit à chaque fois que nous allons vers elle. Elle expérimente dans sa chair, dans son corps, dans son âme et dans toute sa personne la présence de l’Esprit. Elle est façonnée par l’Esprit et totalement consacrée à l’Esprit. Par sa vie, elle nous apprend à déchiffrer, à discerner et à consentir à la présence de l’Esprit dans notre vie. Elle mène le combat contre le mal de ce monde et ainsi elle nous soutient dans notre propre combat.

Marie dans le quotidien et dans l’histoire de l’Eglise, d’hier et d’aujourd’hui. Chaque mois, une fête ou une mémoire nous permet d’être à son contact. Comment ne pas évoquer l’angélus que nous pouvons chanter ou réciter trois fois dans la journée. Marie est toujours associée à son Fils. Le mystère de l’incarnation ne les sépare pas. La prière du chapelet nous permet de contempler Jésus avec Marie. C’est elle qui nous donne Jésus à chaque instant. Elle est à la fois Mère de Dieu et Mère de l’Eglise.

Quelques repères

  • 1 Janvier : Marie, Mère de Dieu (défini comme dogme en 431 au concile d’Ephèse)
  • 11 février : Notre Dame de Lourdes
  • 25 mars : La fête de l’Annonciation
  • 31 mai : La fête de la Visitation
  • Lundi de pentecôte : Marie Mère de l’Eglise
  • 16 juillet : Notre Dame du Mont Carmel
  • 15 août : La fête de l’Assomption (défini comme dogme en 1950 par le pape Pie XII)
  • 22 août : Marie Reine
  • 8 septembre : Nativité de Marie
  • 12 septembre : Saint nom de Marie
  • 7 octobre : Notre Dame du Rosaire
  • 21 novembre : Présentation de la Vierge au Temple
  • 8 décembre : Immaculée conception (défini comme dogme en 1854 par le pape Pie IX)
  • 25 décembre : Noël (dogme de la Virginité perpétuelle, défini en 649 par le pape Martin 1er au synode de Latran)

Que Marie nous entraine :  Le temps de l’avent nous rapproche du mystère de l’incarnation. C’est le moment propice de contempler le travail de l’Esprit en Marie et par Marie. Il n’y a pas d’incarnation sans consentement au travail de l’Esprit en nous. Le cheminement de Marie nous invite à nous disposer pour accueillir l’Esprit et Marie est la première en chemin.

Cette semaine, nous prendrons le temps d’écouter, de méditer quelques passages bibliques.
Nous ferons Silence comme elle devant le mystère qui nous dépasse.
Nous nous laisserons entraîner comme elle et avec elle, de la conception jusqu’à la mort de Jésus. Ainsi, nous nous donnerons des moyens pour visiter notre propre chemin d’incarnation. Pour expérimenter dans notre propre corps le travail de l’Esprit, nous nous mettrons à son Ecole. La journée sera rythmée des temps de méditation, d’enseignement, d’écriture, d’activités corporelle, d’activités avec l’argile et dessin méditatif, de veillée et un temps libre pour apprendre à se poser et à se reposer. Des célébrations eucharistiques seront proposées.

Femme, sentinelle de l’invisible : La vie mystique consiste à découvrir et à vivre le mystère qui nous entoure et qui nous habite. Voir l’invisible à travers le visible est une expérience mystique. Marie nous fera voir l’invisible, c’est-à-dire notre être profond, notre vraie nature et la présence cachée de son Fils en toute chose.  Cette expérience est un cadeau à recevoir et pour cela une discipline s’impose : la fréquentation régulière. Si cette session est sur plusieurs jours, c’est pour que nous apprenions à fréquenter Marie au souffle de l’Esprit. Espérions que nous devenions chaque jour « sentinelle de l’invisible. »

Animation : Paulraj Rock, Christiane BOURGET, Bénédicte de NAZELLE, Denys SIMON

LIEU

Centre Assise à Saint Gervais (95)

Y aller

Possibilité d’arriver dès le samedi

MODALITES

PAF  :    370€ (hébergement et repas )

Animation : participation libre

Arrhes :
50€ à l’inscription

Portait paulraj rock

Paulraj Rock

Prêtre catholique, curé des 2 paroisses de Noisy le Sec St Jean Baptiste et St Etienne en Seine Saint Denis. Pratique la méditation zen et des exercices Dürckheim.

Christianisme à Assise

1 2