Prêtre catholique du diocèse de Paris, Jacques BRETON a d’abord été vicaire en paroisse puis aumônier de lycée au quartier latin (1954-1969).
Il a ensuite été membre d’une fraternité de carmes, puis ermite proche de l’abbaye de Saint- Benoît-sur-Loire.

Il a passé une année dans le centre  de Rütte auprès de Dürckheim qui lui a fait découvrir le zen (1970-1980)
Des échanges spirituels organisés par le Vatican entre moines bouddhistes et moines chrétiens lui ont permis de vivre quelques mois dans un monastère bouddhiste de Tokyo où il a approfondi sa pratique du zen et où il retourne régulièrement depuis 1983.

Il a fondé « ASSISE » et a ouvert la maison d’accueil de Saint-Gervais (dans le Vexin) en 1987. Il y enseigne le zen en plein accord à la fois avec le diocèse de Paris et le « Roshi » du monastère japonais . Celui-ci, depuis 1988, vient animer une semaine de méditation (ou « sesshin« ) à St Gervais en août.
Jacques intervient également dans de nombreuses sessions pour apporter un enseignement assis sur la foi chrétienne, la pratique du zen, et les connaissances de la psyché humaine acquises lors de son séjour à Rütte et issues de son expérience personnelle en tant que prêtre et animateur d’Assise.
Il a donné en 2004/2005 et 2005/2006 une série de cours à l’École Cathédrale sur le sujet : « Voie bouddhiste et voie chrétienne ».

Au cours de ces dix dernières années, il s’est pleinement consacré à sa responsabilité spirituelle au sein du centre Assise.

Il s’en est allé vers la Lumière le dimanche 19 février 2017. Une messe a été célébrée le 25 février à St Benoit sur Loire où il est enterré et à St Germain des Prés le 2 mars 2017 en présence de Monseigneur de Sinety qui a lu une lettre de l’archevêque André Vingt-Trois.

haut

Jacques Breton est l’auteur de deux ouvrages :

Dans son premier ouvrage « Vers la lumière », Jacques Breton nous fait participer à son itinéraire et à ses réflexions. Il nous montre quel peut être l’apport du zen, quels sont les points de contact entre deux expériences spirituelles proches et pourtant diverses et quelles sont les ultimes différences qui rendent toute assimilation de l’une à l’autre impossible.

Un livre à la fois très personnel et très riche qui ouvrira au lecteur des perspectives inattendues.

Bayard / Centurion 1997, 219 pages (épuisé)

 

 

haut

L’itinéraire singulier d’un prêtre catholique

La traversée de l’obscur

aux éditions de L’Harmattan.

 

Paru récemment (2011), ce nouvel ouvrage retrace la vie de Jacques Breton et son évolution avec la rencontre de KG Dürckheim et du zen.

 

 

 

haut

 

  •     "Le Christ nous appelle à une conversion radicale". "Pour l'atteindre, la méthode proposée par le zen permet de reconstruire l'unité de la personne, aujourd'hui éclatée par les multiples sollicitations, soucis et inquiétudes de la société contemporaine. Zazen nous offre un appui pour la prière, une ouverture à la vie intérieure."